Réflexions sur les TDS mètres

Les appareils de mesure TDS sont faciles à commander sur internet et semblent être un outil pratique d'analyse de la qualité de l'eau, même pour les amateurs de chimie. Mais comment fonctionnent-ils ? Et que mesurent-ils vraiment ?

Qu'est-ce qui est mesuré ?

La valeur TDS (anglais pour Total Dissolved Solids) indique la somme des solides dissous dans l'eau. Les solides comprennent p.ex. les sels, minéraux et métaux. On parle aussi de la conductivité de l'eau. Car plus il y a de tels solides ou ions sont dans l'eau, mieux elle conduit l'électricité. En général les compteurs TDS indiquent la conductivité en microsiemens ou PPM. Ce dernier signifie Parts Per Million, soit le nombre de particules solides par un million de particules du mélange d'eau. Une valeur de 40 ppm signifie que dans un million de particules il y a 40 ions dissous et le reste (= 999 960) sont des molécules d'eau.

Qu'est-ce que la valeur TDS indique sur la qualtié de l'eau ?

Qui suppose qu'une eau avec une valeur PPM de zéro, est automatiquement exempte de pesticides et résidus de médicaments, est loin de la réalité. Le TDS-mètre ne mesure que le nombre d'ions dissous dans l'eau. Les pesticides, substances à effets endocriniens et les résidus médicamenteux ne sont généralement pas des ions !

En bref, une eau avec une faible valeur PPM est pratiquement exempte de sels et de minéraux, mais peut dissimuler un grand cocktail de substances chimiques non ioniques. La valeur indiquée par un TDS meter n'est donc pas très significative en ce qui concerne la qualité réelle de l'eau. Il est donc plus instructif d'utiliser d'autres méthodes analytiques, ou de faire examiner son eau potable par un laboratoire spécialisé réputé.

Retour vers l'aperçu des informations